Agence Alter

Magazine Alter Échos/Focales

L’actualité sociale avec le décodeur.

Alter Échos est le magazine d’analyse des problématiques sociales produit par l’Agence Alter. Il s’adresse à un public d’acteurs du social, de professionnels, de citoyens, de militants. L’une de ses spécificités par rapport aux médias « grand public ” ? Entretenir un réseau d’experts qui sont à la fois des sources, des lecteurs, des partenaires de l’Agence. Alter Échos se décline sous forme d’une publication mensuelle (papier + web) et une veille d’informations quotidiennes sur son site.

L’actualité démontre plus que jamais la nécessité d’apporter une information d’analyse, critique et de qualité vers les professionnels du social et les citoyens sur les enjeux sociaux. Les questions d’accès aux droits – économiques, sociaux, culturels, politiques – et d’inégalités sociales sont au cœur de notre traitement journalistique.

Alter Échos, c’est avant tout:

De l’information sociale critique et de qualité pour faire avancer les droits sociaux, politiques et économiques en Belgique. Alter Échos prône un journalisme engagé dans la défense des droits économiques et sociaux, en restant non partisan dans son traitement de l’information. Les journalistes veillent scrupuleusement à faire le tour de leur sujet en donnant la parole à toutes les parties sans préjugés et en croisant les points de vue (terrain, politique, économique, etc.).

Un traitement engagé et indépendant. Depuis sa création en 1995, l’Agence Alter œuvre au renforcement des droits économiques, sociaux, politiques et culturels. Dans les colonnes d’Alter Échos, cet engagement pour plus de justice sociale se reflète dans les choix éditoriaux sans être synonyme de militance. Les journalistes décryptent les enjeux sociaux de façon non partisane en veillant à rapporter l’ensemble des points de vue et des arguments.

Un projet d’éducation permanente pour le maintien et le renforcement d’une société progressiste et démocratique. Depuis notre fondation en 1995, nos convictions restent intactes. Nous voulons participer, avec nos lecteurs, à défendre une société plus équitable, où l’information joue un rôle essentiel. Alter Échos est une ressource pour comprendre, analyser, mettre en débat et faire circuler des idées sur les matières sociales. L’organisation de midi-débats et le travail en partenariats avec d’autres structures renforcent son rôle d’animateur du débat public.

Un magazine accessible et transversal. La rédaction poursuit ses efforts pour rendre le magazine plus attractif : soigner l’écriture, varier les formats, étoffer le réseau d’illustrateurs. La clarté de la forme doit servir la complexité des contenus. Elle répond aussi à un souci de transversalité. Si nos lecteurs sont dans leur majorité des « experts » des matières qui les concernent, ils n’ont pas une connaissance aussi approfondie des secteurs voisins, alors que les problématiques sociales se croisent et s’enchevêtrent de plus en plus.

Une expertise depuis plus de vingt ans qui soutient l’émergence des innovations sociales et favorise leur impact. Alter Échos fait la part belle à l’innovation sociale dans ses colonnes. Notamment avec son carnet de photo-journalisme Focales qui emmène ses lecteurs sur le terrain, au cœur d’un projet innovant.

Notre ligne éditoriale en sept mots :

  • Engagée, dans une démarche d’éducation permanente, pour la défense des droits économiques, sociaux et culturels.
  • Indépendante, ni bleu, ni vert, ni orange, ni rouge, Alter Échos donne la parole à toutes les parties sans préjugés. Au lecteur de se forger une opinion.
  • Transversale, parce que les problématiques et les réponses à y apporter ne se bornent pas aux limites d’un secteur, Alter Échos invite le lecteur à élargir son horizon.
  • Ambitieuse, Alter Échos croise l’institutionnel et le terrain. Au-delà du fait, il cherche à décrypter le système.
  • Exploratrice, Alter Échos est à l’affût des projets innovants. Réponse collective à des besoins non couverts par la société, l’innovation questionne les modèles dominants.
  • Accessible, Alter Échos refuse le jargon et la langue de bois. La clarté de la forme sert la compréhension d’enjeux complexes.
  • Posée, dans le sprint à l’info, Alter Échos est un coureur de fond qui privilégie l’analyse, l’investigation et le reportage.
Chaque mois, Alter Échos s’accompagne de son supplément Focales, un carnet de photo-journalisme qui s’immerge dans des projets sociaux innovants en Wallonie.

Historiquement, l’Agence Alter se positionne comme relais des innovations sociales. Pendant plusieurs années, les cahiers Labiso de l’Agence Alter ont mis en lumière des solutions innovantes dans le champ du travail social et de la santé : justice, santé mentale, logement, lutte contre la pauvreté, l’aide aux sans-abri… 151 cahiers plus tard, l’Agence a voulu donner davantage de visibilité à ces initiatives via le projet journalistique Focales, décliné sous forme de carnets dorénavant intégrés au magazine Alter Échos.

Focales permet aux lecteurs de se plonger dans un projet innovant à travers des reportages de longue haleine qui font la part belle à la parole des publics. À cet égard, ces carnets s’inscrivent dans une forme de journalisme parfois qualifiée aujourd’hui de « slow journalism », avec comme objectif de favoriser l’échange sur les pratiques et de stimuler les démarches innovantes dans le champ du social et de la santé en Wallonie.

Chaque parution d’Alter Échos intègre les reportages Focales : 12 pages d’immersion narrative dans des projets sociaux innovants en Wallonie. Ils se retrouvent en accès libre, en téléchargement gratuit et en long-format sur le site d’Alter Échos.

Découvrez les origines du magazine : https://www.alter.be/notre-histoire/
Visitez le site d’Alter Échos :  https://www.alterechos.be/
Plongez vous dans les carnets Focales : https://www.alterechos.be/infos/focales/